Stratégies

Comment faire de bons pronostics sur le vainqueur du 1er set

Le principe du pari vainqueur du 1er set au tennis est assez simple. Il s’agit de prédire quel joueur ou joueuse gagnera la première manche du match. Or de nombreux parieurs commettent des erreurs évitables en se laissant influencer par les dernières rencontres qu’ils ont regardés. Et pourtant en analysant un peu plus finement les données, ils auraient de bien meilleurs résultats en pariant sur le vainqueur du 1er set. Voici nos techniques et notre approche spécifique de ce pari, qui ont fait leurs preuves.

Les données chiffrées

Après avoir compiler les résultats de dizaines de milliers de matchs sur plus de 25 ans, les statisticiens du tennis ont montré que dans 21.7% des cas, le vainqueur du 1er set finissait par perdre la rencontre. Logiquement, cela signifie qu’il a gagné dans 78.3% des cas. Ce chiffre ne tient compte que des matchs en 3 sets. Pour bien interpréter cette donnée, le parieur doit la convertir en cote : 1/78.3% = 1.28 . Autrement dit, si vous en trouvez une supérieure à 1.28, on est théoriquement en présence d’une cote à espérance positive de gain. Mais il y a bien d’autres critères à prendre en compte pour affiner l’analyse, et être certain de faire de bons pronostics.

Toutefois, il y a une application directe à ce chiffre. Dans le cas d’un match où les cotes victoires des 2 joueurs sont quasi-égales, typiquement 1.90 / 1.90. En effet, il s’agit d’une équiprobabilité, ou un 50/50 en termes de prédiction sur le gain du match. Donc, au début du 2ème set, en toute logique on devrait trouver une cote inférieure à 1.28 pour la victoire de celui qui a gagné la 1ère manche. Par conséquent, dans ce cas de figure et pour ces rencontres particulières, si on détecte une cote de 1.30 ou 1.40, on a une très forte probabilité de cote value. Voici donc un bon moyen pour déceler des paris statistiquement gagnants sur le long terme.

BONUS 100€
Panel de paris très développé
Nombreux avantages et cadeaux offerts dans les casinos Barrière
Bonus élevé et facile à obtenir

Le classement vainqueur du 1er set

Le tennis est un sport analysé sous toutes ses coutures, avec une quantité importantes de données chiffrées. Il y en a une très pertinente pour notre pari en question. Il s’agit du classement vainqueur du 1er set (1st set winner). Voir ici comment bien interpréter les différents classements au tennis . Il ne tient compte que de l’issue de la 1ère manche. Ainsi vous saurez si tel joueur a plutôt tendance a bien ou mal débuter ses matchs, un critère très important pour ce pari. Un statistique à retrouver sur le site officiel de l’ ATP Tour.

On apprend ainsi que Djokovic débute moyennement ses rencontres, puisqu’il ne gagne que 76.2% des 1ers sets. Pour un joueur de ce calibre, c’est peu, comparé à Nadal qui émarge à 81.2%. Par contre, le serbe gagne 44.9% des matchs après avoir perdu le 1er set, 2ème meilleur joueur de tous les temps derrière Rod Laver avec ce ratio. De même, on se souvient que du temps de sa grande époque Kim Cluijster en WTA, était redoutable dans la 1ère manche. Ceci vous aidera également à déterminer le profil de jeu des 2 joueurs.

Se servir des autres statistiques

Stats fournies par TennisProfits

D’autres données chiffrées vous aideront pour le pari vainqueur du 1er set. En effet, la qualité du jeu de service va influer directement sur l’issue de la première manche. On conseille de donner un avantage net au meilleur serveur. L’Etude des statistiques fournies par TennisProfits, dont vous pouvez lire notre test ici, donne de précieux signaux dans ce sens. Surveillez également le niveau des 2 adversaires du jour dans le jeu de retour. Il est quasiment impossible de lister tous ces indicateurs. L’important est de voir tous ces chiffres converger vers la victoire d’un des 2 joueurs dans le 1er set. Ceci plaide grandement en faveur d’un pari. Cela peut aussi être lorsqu’on veut parier sur le score exact du résultat final.

Surveiller l’échauffement

Les joueurs expérimentés de tennis savent toute l’importance de faire un bon échauffement avant la rencontre. Pourtant les parieurs n’y prêtent quasiment jamais attention. Bien sûr, il n’est pas toujours possible de voir l’échauffement, car il n’est pas toujours diffusé. Cependant, quand on le peut, il faut surveiller l’application des 2 protagonistes, la façon dont ils servent, s’ils mettent de l’intensité dans leurs coups durant leur échauffement. Bref, une multitude de petits signaux qui vous laisseront penser qu’un des 2 risquent de moins bien débuter que l’autre. On doit aussi tenir compte de l’impression des commentateurs. Ils sont généralement d’anciens professionnels et ont donc l’oeil affûté pour cela. Bref, l’échauffement aura beaucoup d’impact sur vos paris en direct, surtout sur le 1er set.

Joueur breaké dans le 1er set

Supposons que lors de votre analyse d’avant-match, vous donniez un gros avantage à un joueur pour remporter le 1er set. Cependant, la cote trop basse du bookmaker vous a dissuadé de parier. En clair pas de value sur la cote. Mais celui-ci se fait rapidement breaké dans l’un de ses 2 premiers jeux de service. Immédiatement sa cote vainqueur 1er set va monter en flèche. Il y aura alors de belles opportunités pour miser dessus.

Comme par exemple pour le match Alcaraz / Sinner. L’espagnol était favori logique vainqueur du 1er set avec une cote de 1.20 en pré-match. Il se fait breaker dès son 1er jeu de service, sa cote augmenta alors fortement pour atteindre 2.35. Connaissant les qualités techniques d’Alcaraz, à ce prix, le pari devenait vraiment intéressant à prendre. Donc, il faut vraiment prêter attention à un joueur nettement favori venant de se faire breaker très tôt. Un scénario idéal pour placer un pari vainqueur du 1er set avec une cote rémunératrice.

Combiner ces paris

Il y a finalement assez peu de surprises dans les premières manches pour les matchs disputés au meilleur des 3 sets. La supériorité d’un joueur s’exprimant très bien en début de rencontre. Elles arrivent plutôt au cours des deuxièmes ou troisièmes sets. En effet, à ce moment là, le physique commence à prendre plus d’importance. Pour peu que le match s’emballe un peu et que le public s’enflamme, alors il peut devenir complètement irrationnel. Mais en règle générale, les meilleurs s’imposent fréquemment dans le 1er set.

A partir de ce constat, on doit forcément songer aux paris combinés. Puisque les favoris font très souvent le travail, autant ajouter plusieurs sélections à faible cote à son pari. Avec l’effet multiplicatif des cotes dans un combiné, vous finirez par obtenir des gains intéressants. Un peu comme pour nos stratégies performantes sur les paris tie-break . Prenons, 3 favoris du 1er set cotés à 1.20, vous toucherez une cote totale de 1.72. Avec le peu de déchets constatés généralement, vous aurez une belle sécurité pour votre pari et des gains tout de même d’un bon niveau. Voila pourquoi combiner ces sélections permet d’obtenir un très bon ratio risque / gains.

Bouton retour en haut de la page