Parier sur les doubles : les spécificités de l’analyse

Si les matchs de doubles ont quasiment les mêmes règles que le simple (exception faite des couloirs), il ont en revanche des caractéristiques propres dont il faut tenir compte dans l’analyse. Or de nombreux parieurs analysent de la même manière les doubles et les simples. Ceci a pour conséquence, des résultats de paris souvent assez médiocres. Le but de cet article est de détailler les caractéristiques spécifiques des doubles (comme nous l’avons fait pour parier sur les aces), afin de miser de manière optimale sur ces matchs.

Le classement ATP en doubles

Il faut savoir, ce que de nombreux parieurs ignorent, qu’il existe un classement ATP spécifique aux doubles. Celui-ci tient compte des performances individuelles de chaque joueur obtenues lors des tournois ATP en doubles. Il a nettement plus de signification que le classement ATP en simple. En effet, il arrive fréquemment que des joueurs soient assez mauvais en simple et très performants en doubles. La réciproque est également vraie: l’exemple de Nadal qui est toujours dans le top 3 mondial en simple, et seulement classé au delà de la 100ème place en doubles.

L’astuce de Parieztennis pour que cet indicateur ait une réelle pertinence est d’additionner le classement individuel ATP doubles des 2 joueurs formant la paire est de le diviser par 2. Par exemple, la paire Mektic / Polasek a un classement moyen ATP doubles de 8. En effet, Mektic est classé N°2 en doubles tandis que Polasek est 14ème . (2 + 14) / 2 = 8

Vous pouvez retrouver ce classement spécifique présenté de manière claire et régulièrement mis à jour sur Flashscore

Le calendrier des joueurs

Il arrive fréquemment que des joueurs s’inscrivent en simples et en doubles, et même parfois aussi en doubles mixtes, pour un même tournoi. Par conséquent, ils ont de nombreux matchs à disputer, ce qui forcément a un impact en termes de fatigue physique. En règle générale (bien sûr, il y a des exceptions), les joueurs donnent la priorité au simple. Ils sont donc amenés à négliger le double, ce qui procure des opportunités de profit en misant sur la paire adverse. Le betting exchange est idéalement adapté aux paris en doubles particulièrement sur les 1ers tous des tournois.

Nous recommandons donc d’inspecter soigneusement le calendrier des matchs de chaque joueur impliqué dans le double. Vous verrez que plus le tournoi avance vers la finale, et plus certains joueurs se concentrent sur le tableau de simple. De même ceci impact le temps passé sur le court, or c’est un facteur très important de l’analyse.

La complémentarité des paires

La bonne complémentarité entre les joueurs formant la paire est aussi un facteur clé à prendre en compte dans l’analyse d’un match de doubles. En effet, le double a des spécificités propres de jeu, bien différentes du simple. En particulier, les automatismes de jeu, la bonne entente entre joueurs, de même qu’un placement sur le terrain assez précis, s’acquièrent avec le temps. Or tous ces éléments ont une forte incidence sur l’issue probable de la rencontre.

Il faut donc regarder avec soin si chaque paire impliquée dans le match a l’habitude de jouer ensemble. Pour cela, nous vous conseillons le site tennis abstract qui permet d’examiner l’historique précis de chaque joueur. A proscrire pour vos paris : les joueurs changeant très souvent de partenaires. Tout d’abord, la paire manquera d’automatismes, ce qui est pénalisant. Mais aussi, cela peut signifier que ce joueur s’inscrit en doubles pour toucher l’argent des 1ers tours, avec une très faible motivation de succès dans ce tableau.

En matière de complémentarité la paire Mahut / Herbert est un exemple. Ils jouent depuis de nombreuses années ensemble et ont d’ailleurs remporté le dernier Roland Garros doubles.

Focus sur les spécialistes du double

Il y a de nombreux joueurs sur le circuit mondial qui ont choisi de ne participer qu’aux tournois en doubles. En clair, ils en deviennent des spécialistes, maîtrisant assez bien toutes les composantes spécifiques de ce jeu. S’ils ont fait ce choix, c’est qu’ils sont plus performants dans ce tableau, et ont donc généralement une grosse motivation pour obtenir des résultats. L’exemple de Mektic le prouve : il n’a disputé aucun match en simple depuis 2019, et est pourtant N°2 mondial en doubles.

Nous conseillons donc focaliser vos paris sur les paires de spécialistes du double. Généralement, les cotes values se situent sur ce type de joueurs.

Attention aux paris over-under

 

En doubles, le nombre de jeux ou de sets est beaucoup plus aléatoire que pour le simple. C’est pourquoi il vaut mieux éviter de parier sur les over-under pour ces matchs. Tout d’abord, il y a 4 styles de jeu (puisqu’il y a 4 joueurs impliqués) à prendre compte dans l’analyse, ce qui évidemment la complexifie énormément. C’est déjà un argument massue .

Mais aussi, la motivation ou la fatigue physique ont une forte incidence sur les over-under. Or il peut être assez délicat de spéculer sur le comportement d’un des joueurs, surtout si l’autre a décidé de se battre jusqu’au bout. En clair, il y a beaucoup plus d’aléas sur ce type de paris, en doubles.

Pour résumer

Afin de tenir compte de toutes les composantes spécifiques du double dans votre analyse, nous vous recommandons d’étudier avec soins les points suivants:

  • Le classement ATP doubles afin d’obtenir un classement moyen de la paire.
  • Examiner le calendrier de chaque joueur, et voir s’il y en a pas un qui pourrait négliger ce tableau.
  • Regarder la complémentarité de la paire, en particulier s’ils ont l’habitude de jouer ensemble.
  • Concentrer vos paris sur les joueurs spécialistes du double.
  • Eviter les paris du type over-under.

En respectant ce schéma de paris, vous pourrez détecter plus facilement les éventuels paris à espérance positive de gains. Ceci devrait impacter favorablement vos profits sur le long terme, pour les rencontres de doubles.

Sur le même sujet

Bouton retour en haut de la page